Les grands orateurs dans le monde du “business”

By Siegfried HAACK

Les grands orateurs en business

Du général de Gaulle à Malraux, en passant par l’Abbé Pierre ou encore Steve Jobs pour le secteur tech, les grands orateurs ont toujours su porter les mots très hauts.

Avec eux, une très belle conférence vaut tous les spectacles. Non seulement ils savaient transmettre leur message, mais ils ont porté l’exercice oratoire au rang de l’art.

Les grands orateurs business d’aujourd’hui

Alors que les Américains sont devenus les champions du discours avec leurs célèbres « keynotes », les Français savent également enthousiasmer un public.

Que ce soit au sein d’une entreprise, lors d’une conférence, en quête d’un “team building”, ce que l’on appelle les « motivational speakers » sont devenus des conférenciers professionnels.

Ils possèdent des discours extrêmement bien rôdés, répétés et mis en scène.

Ainsi, aux États-Unis, des hommes et des femmes comme Tony Robbins, Tim Ferriss, Robert Kiyosaki, Gary Vaynerchuk, Éric Thomas, Zig Ziglar, Susan Ward, Les Brown, Michelle Phillips, Stephen Covey entre autres sont de véritables stars du discours enthousiasmant et positif.

Grand orateur Gary Vaynerchuk

Et, en France, nous avons aussi nos orateurs de renom : Philippe Gabilliet, Philippe Boulanger, Denis Adjedje, Michael Aguilar, mais aussi des femmes comme Murielle Hermine, Marie-Laure Brunet ou encore Virginie Guyot.

Ces listes ne sont, bien entendu, pas exhaustives.

Un vrai conférencier, expert de l’art oratoire, répond à 4 exigences :

  • Son expertise dans son domaine ;
  • Sa passion pour son sujet ;
  • Une demande identifiée d’une entreprise ou d’une association par exemple ;
  • Inscrit dans un marché solvable : en effet, son intervention est facturée plusieurs milliers d’euros selon le temps de la conférence.

Les 3 secrets des grands orateurs dans le milieu « business »

Se montrer passionné

Comme le dit Larry Smith, « la passion est ce qui vous aide à créer la plus haute expression de votre talent ».

La passion est un état de transe. Dès lors, elle s’empare de vous quand vous poursuivez des activités qui sont profondément significatives, non seulement pour vous, mais aussi pour votre auditoire.

Tony Robbins ou la passion de l'art oratoire

Pour inspirer les autres, vous devez montrer que vous êtes passionné par votre sujet et que cela vous rend enthousiaste.

Raconter une histoire

C’est ici mon domaine de prédilection, à savoir le storytelling.

Et, comme Carmine Gallo le résume bien : « une histoire n’est qu’un ensemble de données équipées d’une âme. »

Maîtriser le storytelling

Comme l’imaginait Aristote à son époque, faire passer un message passe par 3 phases essentielles.
On retrouve l’ethos (le fait d’adresser vos valeurs), le logos (les bases logiques de votre argumentation) et le pathos qui est la connexion émotionnelle.

Toutefois, une histoire qui reprend 65 % de pathos, 25 % de logos et 10 % d’ethos est parfaite. Elle devient le véhicule parfait pour faire passer un message.

Apprendre toujours

Lors d’une prise de parole en public, vous devez toujours être dans un état apprenant.

Cette faculté d’apprendre quelque chose de nouveau permet à votre cerveau de relâcher de la dopamine.

Cette hormone transforme le plaisir de découverte en excitation et apporte indéniablement une émotion positive.

Les grands orateurs sont toujours en situation d'apprendre.

Cependant, plus vous formulez votre argumentation de manière novatrice, mieux votre public s’en souviendra.

Il suffit de prendre l’exemple d’Elon Musk pour vendre sa vision d’un futur fascinant.

[…] L’argumentation et la controverse sont bénéfiques dans le sens où elles permettent de vous corriger et de se créer de nouvelles idées. […]

Comments are closed