Structure d’un bon discours

By Siegfried HAACK

Apporter une structure à votre prise de parole

Quelle que soit la nature de votre discours, que ce soit dans le cadre d’une conférence ou d’un speech motivant pour vos équipes RH, le message en lui-même ne se suffit pas à lui-même. Vous ne réussirez pas à transmettre votre message si vos arguments ne sont pas mis en avant par le biais d’une structure efficace.

Voici quelques conseils pour apporter une structure à votre discours.

Préparez vos discours

Pour gagner en efficacité, pour éviter que le trac ou le stress s’installe, mais aussi de vous éparpiller durant votre présentation, il est essentiel de préparer ce que vous allez dire.

En structurant vos idées, vous allez pouvoir atteindre vos objectifs plus facilement.

Cette structure est la colonne vertébrale de votre message, c’est à partir d’elle que vous allez pouvoir rebondir et articuler tout votre storytelling sans perdre le fil de votre pensée.

Préparer son discours

C’est aussi grâce à cette préparation en amont que vous allez pouvoir délivrer un message clair et concis. Ainsi, votre auditoire saisisse facilement votre message.

Comment vous préparer ?

Pour dessiner une structure de discours, posez-vous les 3 questions suivantes :

  • À qui s’adresse mon discours ? : interrogez-vous sur la typologie de votre auditoire, sur le public cible que vous désirez toucher.
  • Quel est concrètement le message que je souhaite délivrer ?
  • Comment faire passer mon message ? : quels sont les moyens, les supports à utiliser pour optimiser mon storytelling ?

En répondant à ces 3 premières questions, vous avez déjà une base et une direction précises pour votre prise de parole en public.

Appuyez-vous sur des notes utiles

Même si les notes ne sont pas nécessairement obligatoires, elles demeurent un moyen de vous rassurer en cas de panne ou d’oubli.
Elles sont surtout comme des balises pour que vous restiez focalisé sur le contenu de votre discours.

S'appuyer sur des notes pour une meilleure structure du discours

Ainsi, si vous vous sentez plus à l’aise avec quelques notes, n’hésitez pas à les utiliser sans toutefois perdre l’attention de votre public.

Pour cela, voici quelques petites astuces pratiques :

  • Ne pas écrire de longues phrases : inscrivez uniquement des idées ou des mots-clés. Ces notes vous serviront à rebondir durant la prise de parole ;
  • Rédiger un sommaire de votre conférence ou du message de la vente ;
  • Écrire des notes courtes, précises qui ne vont pas vous déstabiliser durant votre discours.

Choisissez le bon support

Enfin, une fois que vous savez ce que vous avez à dire, que vous savez à qui vous vous adressez, que votre prise de parole est structurée en suivant un ordre de lecture précis, vous pouvez déterminer le meilleur support pour votre intervention.

Le bon support pour la structure de votre discours.

N’oubliez pas de prendre en compte la teneur de votre message et la manière dont vous désirez faire passer votre message.


Certains vont préférer quelque chose de relativement statique avec un diaporama et des PowerPoint. D’autres, a contrario, vont s’orienter vers le format vidéo.
Il est aussi possible de mélanger les supports. Toutefois, veillez à ce cela ne vienne pas perturber le déroulement de votre présentation.

Plus votre prise de parole sera simple et concise, mieux le message sera entendu et compris.
C’est une de clés du storytelling dans la vente, mais aussi dans la présentation de n’importe quel produit ou service.

[…] communiquer avec ces personnes, vous devez mettre l’accent sur les résultats, aller droit au but, présenter les meilleures […]

Comments are closed